Je pratique deux types d'Hypnose : l'Hypnose Ericksonienne, et l'Hypnose Humaniste, que je considère comme étant complémentaires. Il est fréquent aussi que l'une soit plus indiquée que l'autre, tout dépend de la personne, de sa demande, de ses difficultés aussi.

La « Thérapie Symbolique Avancée » nécessite d'utiliser l'approche humaniste, tout en maniant les symboles nécessaires.

Qu’est-ce que l’Hypnose Ericksonienne ?

L’Hypnose Ericksonienne tire son appellation du psychiatre et psychothérapeute Milton Erickson (1901-1980). Ce fut un thérapeute peu commun, un praticien passionnant. Il a légué un modèle de travail qui a bien évolué depuis sa création et qui a généré une nouvelle approche de la psychothérapie.

Chacun ou presque connaît l’hypnose sous sa forme la plus traditionnelle, parfois utilisée lors de spectacles, c’est l’Hypnose Classique. C’est la première façon de pratiquer l’Hypnose. Elle se caractérise par l’aspect dominant et directif de l’hypnotiseur et elle est utilisée surtout dans ses applications médicales ou psychosomatiques. Ce fut d'ailleurs le premier contact de S. Freud avec la pratique de l'hypnose.


Bien qu'elle puisse être très efficace, c'est une forme plutôt directive et autoritaire, que Milton Erickson a fait évoluer en termes d’aboutissement technique et de communication multi-niveaux. C’est l’Hypnose Ericksonnienne. Il peut être passionnant et instructif de visionner quelques extraits des suivis pratiqués par M. Erickson, ou bien de lire des textes sur sa pratique.

Comment cela fonctionne-t-il ? L'Hypnose Ericksonienne est résolument pratique, orientée vers la solution, véritable "boîte à outils" flexible et évolutive. C’est une approche fondée sur un langage autant non-verbal que verbal, aux multiples niveaux de compréhension. C’est la technique que j’utilise dans mon travail thérapeutique, même si elle a légèrement évoluée depuis sa création par Milton Erickson.

La personne reste consciente, tout au long de la séance. La transe hypnotique est un état situé entre veille et sommeil et il semblerait que chacun expérimente cet état naturel plusieurs fois par jour, par exemple lors d'un long trajet en voiture, pendant une tâche répétitive.
C'est donc un état tout à fait naturel à l'être humain, qui va être utilisé pour aider l'inconscient à produire ses propres résultats.
Si vous pensez ne pas être hypnotisable, c'est peut-être que le thérapeute n'a pas trouvé votre propre façon de fonctionner. En effet, la voie d'accès à votre propre inconscient vous est toute particulière, vous pouvez le découvrir lors des entretiens et des séances de travail avec votre hypnothérapeute.
Vous pouvez d'ailleurs accéder par la suite à ce que l'on nomme "auto hypnose", vous pouvez y avoir accès en vous connaissant suffisamment à l'issue de votre travail en hypnose, mais surtout en demandant au praticien de vous initier.
Lors d'une séance, c'est l'occasion pour vous, lors de cet état modifié de conscience, de reprendre le contrôle sur certaines choses, de décupler la créativité, la confiance en soi, etc.
La personne garde donc toute sa volonté, et il a d'ailleurs été démontré que même sous induction hypnotique, la personne ne fait rien qui puisse aller contre sa morale personnelle.
La profondeur de la transe n'a aucun lien avec l'efficacité de la séance, tout dépend en fait du besoin de la personne, de sa personnalité profonde. Certaines personnes profiteront parfaitement bien d'une transe légère pour régler un problème de douleur par exemple, tandis que d'autres iront vers une transe plus profonde, différente, mais qui ne modifiera en rien le résultat final.

L’Hypnose Ericksonienne est une technique, que le thérapeute utilise pour vous aider à déclencher changement, guérison, ensuite à vous d'en recueillir les résultats si vous avez bien travaillé. Vous êtes totalement acteur de ces changements, et ils vont se mettre en place parfois rapidement, parfois un peu plus lentement, parce que c'est mieux pour vous. J'ai constaté personnellement que cela dépendait de chaque personne, de son fonctionnement, de son implication aussi dans le processus. Il faut compter entre trois et dix séances de toutes façons.

Le modèle de travail Ericksonien a ensuite donné naissance à la PNL, au courant des thérapies brèves, puis à la Nouvelle Hypnose.

C’est Olivier Lockert qui a ensuite développé l’Hypnose Humaniste, qui vise à "faire prendre conscience". La technique en est inversée par rapport aux autres formes d'hypnose, et elle vise à "éveiller" la personne.

En résumé, une thérapie dite "brève" peut varier d’une séance à une dizaine voir une quinzaine de séances, parfois sur plusieurs mois. En effet, chaque histoire et donc chaque problématique présentée est toute personnelle. Les meilleures indications en sont par exemple : le surpoids, le sevrage tabagique, la gestion d’une douleur, tout ce qui a trait au développement personnel, la gestion du stress, un accompagnement de deuil ou de séparation... (voir la liste ou interroger le praticien)

Certains symptômes peuvent se traiter en thérapie brève, mais à mon sens, pas tous, et c’est un point de vue tout personnel. En effet, le symptôme est toujours la manifestation d’un mal-être, bien sûr, mais c’est aussi et surtout un « message » à décoder. Ce qui est intéressant, c’est la faculté d’accéder directement à l’inconscient par le biais de l’Hypnose, puisque c’est l’outil utilisé. L’inconscient, totalement distinct du conscient, recèle toutes les facultés de « guérison » de l’être humain.
Il n’y aura peut-être pas d’élaboration ultérieure par la parole puisque tout se passe à un niveau inconscient. Il est par contre des circonstances qui nécessitent une élaboration par le langage, c’est là que la psychothérapie intégrative interviendra.

Les séances commencent par un entretien approfondi, ce qui permettra ensuite de cibler l’objectif, puis de définir une technique de travail. Ensuite, je donne mon sentiment au client sur le déroulement des futures séances.

L’hypnose est un processus remarquable car la régression hypnotique est un outil privilégié qui permet d'identifier l'événement traumatisant déclencheur ou le problème d’origine, et de neutraliser la charge émotionnelle qui y est associée.

 

Qu’est-ce que l’Hypnose Humaniste ?

L'Hypnose Humaniste va travailler en Conscience, là ou l'Hypnose Ericksonienne travaille « avec » l'inconscient. Il s'agit de permettre à notre « petit nous » conscient de grandir pendant la première phase de la séance, jusqu'à atteindre ce que l'on appelle un niveau supérieur de Conscience.

Là ou l’Hypnose Ericksonienne permet de distancier, d'observer comme de l'extérieur une/des parties de soi, (pour les réunifier ensuite, bien entendu), l'Hypnose Humaniste invite à entrer en contact avec Soi et différentes parties de Soi (parties symboliques) en Conscience augmentée.

C'est donc à ce niveau d'ouverture que l'on accueille ce que l'on appelle plus communément les Symboles, et que l'on travaille avec eux. C'est une autre approche, tout aussi efficaces, avec des indications différentes, simplement, de celles de l'Hypnose Ericksonienne.

En savoir plus : lien vers www.ifhe.net

Domaines d'application de l'Hypnose Ericksonienne

    • Gestion du poids
    • Phobies
    • Addictions
    • Allergies
    • Anxiété
    • Dépression
    • Dépression post partum et difficulté maternelle
    • Angoisses

 

    • Peurs
    • Insomnie
    • Douleurs
    • Migraines

 

    • Manque de confiance en soi
    • Augmentation de la concentration
    • Accroissement de la créativité
    • Timidité
    • Deuils
    • Séparation
    • Divorce
    • Prise de parole
    • Troubles du comportement alimentaire
    • Troubles dermatologiques

 

    • Résolution de conflits
    • Conflits familiaux

 

    • Détermination d’objectif personnel ou professionnel

 

    • Préparation aux examens
    • Performances mentales
    • Performances sportives

 

  • Troubles sexuels
  • Gestion du stress
  • Développement personnel
  • Accompagnement grossesse et accouchement