La Psychothérapie Intégrative pratiquée en cabinet « affirme » la valeur inhérente à chaque personne, dans son histoire personnelle. C'est une psychothérapie qui a un objectif d'unification de la personne à différents niveaux : fonctionnement affectif, comportemental, voir physiologique. Elle peut concerner également la dimension spirituelle de la vie, dans le sens large du terme.

Que peut signifier « intégrative » ? Durant mes mes premières formations, j'ai côtoyé des psychothérapeutes dits « multiréférentiels". Cela signifiait déjà que le thérapeute utilisait plusieurs techniques, ou « outils » pour permettre à une personne en souffrance psychique de guérir ses blessures et de tendre vers une vie plus équilibrée, tout en adaptant le suivi grâce à ces fameux « outils ». Le terme a donc évolué vers celui « d'intégratif ».

C'est différent d'une approche « unique » telle que la psychanalyse ou l'utilisation d'une méthode telle que la Gestalt puisque c'est le praticien qui s'adapte à la personne et non la personne qui s'adapte à la technique, même si je pense que chaque approche est tout aussi efficace, bien que simplement différente.

Le travail pratiqué en Cabinet renvoie également au processus d'intégration de la personnalité : la réintégration des « parties » rejetées inconsciemment ou consciemment, celle de certains aspects de la personnalité, leur négation générant une distorsion des mécanismes de défense ou limitant la spontanéité, la souplesse dans la résolution des problèmes, l'entretien de la santé, la relation aux autres, etc...

Le fait de "réintégrer" ces aspects permet d'être de nouveau en plein contact avec l'environnement puisque la personne se trouve plus en contact avec son "intérieur". 

Le processus de se "rendre plus entier" permet de tendre vers un meilleur équilibre. Non pas que la personne ait été "incomplète", mais simplement il existait des clivages, des séparations. Par cette intégration, il devient possible pour la personne de se comporter naturellement de manière ouverte et disposée, sans faire appel comme elle le faisait auparavant, à la protection d'une opinion tout faite, d'une position, d'une attitude figée, par exemple.

C'est l'utilisation de ces approches : psychothérapie centrée sur la personne, méthode TIPI, PNL et Hypnose, Thérapie Symbolique Avancée, qui nourrit personnellement ma pratique, puisque je les ai intégrées dans mon travail, parfois de façon globalisée. Également, "j'entends" toujours la personne comme faisant partie d'un environnement familial (systémie), même si la famille n'est pas présente physiquement.

Chacune de ces techniques fournit une aide et elle est décuplée lorsqu'elle est intégrée en continuité avec les autres.

Il est entendu que l'intégration est un processus dans lequel les thérapeutes peuvent également s'engager, d'où la facilité de mon propre investissement dans mon travail thérapeutique, ce qui profite aux personnes que je reçois, (du moins je le pense) et ce que je trouve absolument incontournable.